Cap sur l’an 1 du CC Lab !

2021 fut l’an zéro du CClab. Premiers projets, premiers budgets, première sélection dans un Appel à Communs inédit, et concentration de notre énergie pour réunir les acteurs volontaires et tenter le projet de « Forge d’adaptations » en 2022.

Notre rapport moral 2021 raconte comment nous avons multiplié les échanges, webinaires et conférences pour partager, amender, améliorer notre projet. Rassembler un budget et préparer l’embauche d’un temps plein pour 2022. Passer de 200 € à 150 000 € de financements.

2022 sera l’an 1 de notre action avec nos partenaires et soutiens. Nous allons installer en février une personne salariée à plein temps en base arrière au très joli tiers-lieu La Canopée à Janzé en Bretagne. Créer le cadre de règles et l’outillage numérique pour la forge d’adaptations Nord-Sud.

Tenter une fois de plus de transformer notre utopie en réalité , en lien social et en livrables partagés dans le bien commun.

Nous vous souhaitons à tous et toutes une belle année 2022. Chacun devra sans doute y choisir entre le chemin de la compétition et de l’exclusivité ou celui de la coopération et du partage. Notre choix est fait.

Nous avons une pensée toute particulière pour nos partenaires et soutiens qui sont avec nous et ont été là au tout début de notre histoire, avant même le dépôt de nos statuts. Nos parrains et marraines (Jean Jouzel, Carlos Moreno, Sandrine Maximilien, Thanh Nguiem), mais aussi voire surtout ceux et celles qui ont été là quand il le fallait, quand nous cherchions des solutions d’urgence pour boucler notre financement à la fin de l’année 2021.

Pierre Baillet, Laurent Jaboeuf (AIMF), Alain Diulein, Sonia Scolan (Réseau Bretagne Solidaire), Muriel Desgeorges (ADEME), Medard Agbayazon et Dodji Honou (ReFFAO), Constance Garnier (RFFLabs), Charlie Dreano (MHK), Severine Ozanne (Fondation Orange), Christine Thepaut (Credit Coopératif de Bretagne) : MERCI.

A ceux et celles qui oeuvrent maintenant pour permettre de nouveaux partenariats (comme Guenole du Low-tech Lab), aux élus locaux de la Communauté de Communes de la Roche aux Fées et aux équipes de La Canopée et de la Fabrique de la Roche aux Fées, ici en Bretagne. A ceux et celles qui nous ont offert des tribunes pour proposer notre vision (Open Space Makers, Makers Nord-Sud, La Tribune, MakeMe, FAB16, Octobermake, AIMF, la Casemate), aux bénévoles de l’association : MERCI.

Par delà les frontières, les barrières de la langue ou nos origines, on est ensemble !

Pour le bureau,
Hugues Aubin – président.

Sylvestre Orchestre version de poche : retour sur le hackathon de décembre 2021

Photo CC-by-SA – Stéphane Godin

Très bonne ambiance durant deux jours les 30 novembre et 2 décembre 2021, pour ce premier atelier organisé par le Climate Change Lab au très beau fablab la Fabrique, à Janzé dans le tiers-lieu La Canopée.

Il s’agissait de tenter une version de poche du projet Sylvestre orchestre.

Objectif : dans une société qui utilise la technologie pour quantifier, utiliser, exploiter la nature, utiliser la technologie pour la magnifier. Un défi symbolique à relever pour cela : faire chanter des plantes pour les faire aimer.

Nous avons choisi de nous baser sur des travaux partagés en open-source de Samuel Cusumano, du soutien du campus Fougeres-Vitre industrie et de l’accueil excellent de l’équipe permanente du fablab : Antoine Tabet et Romane Paquet. Les éléments de veille partagés par Labomedia furent précieux pour préparer les deux jours.

L’atelier était gratuit sur inscriptions via le site internet de la Fabrique de janzé. La promotion s’est faite au bouche à oreille.

Jauge maximum 20 personnes avec plusieurs mentors : BIO avec Laurent Leport, du département IGEP de l’université de Rennes 1, DESIGN avec Sabine Zadrozynski, qui n’a finalement pas pu nous rejoindre (mais on a bien pensé à toi), TECH avec Stéphane Godin, qui avait préparé des kits de capteurs très frugaux (3 € de composants + un ESP32), MUSIQUE avec Romane Paquet, MISC (inclassable) Hugues Aubin. Le tout sous l’égide du fabmanager du lieu, Antoine Tabet.

L’événement se recoupait partiellement avec l’openlab ouvert à tous, et était synchronisé sur la fin le jeudi 2/12 avec le vernissage de la chouette expo de rural street-art de Nadine Herbelin.

La team d’installation de Nadine Hermelin – CC by SA Hugues Aubin

12 personnes étaient inscrites. Maman en recherche d’emploi, cultivatrice slovaque, bidouilleur numérique rennais, retraités, salariés locaux. La plupart n’ayant jamais participé à aucun hackathon.

La première matinée fut stimulante et instructive, avec l’apport de Laurent Leport, qui nous a parlé « plantes » et fait découvrir des « pouvoirs » propres à la vie. Comme, par exemple, de suicider certaines cellules pour en faire vivre d’autres, mais avec la capacité de « faire demi-tour » si le contexte change… Cette retranscription essaie de tracer ces propos passionnants.

Photo CC-by-SA – Stéphane Godin

Après une phase de questions/réponses, les équipes ont été formées sur la base de 5 profils figurés sur des posts-its : « j’aime fabriquer« , « j’aime coder« , « j’aime rendre beau« , « j’aime raconter/communiquer », « j’aime ce projet, c’est tout« .

Les deux équipes MUTED et Far-Feuille-Eu étaient nées 😀

La pause de midi a permis aux participants de mieux se connaître, et de tisser de premiers liens.

Puis chaque équipe s’est vue distribuer un kit permettant de fabriquer un capteur midisprout relié à un module bluetooth. Ce module émet des notes de musique au format midi. Il se programme avec le langage arduino, ce qui permet d’en modifier le comportement. Il a fallu une bonne partie de l’après-midi pour réaliser une chaîne technique permettant de capter les micro-variations électriques de la plante (ce n’est pas un capteur dont le code est trivial).


A 17h00, les plantes chantaient dans chaque équipe au travers d’applications gratuites « synthétiseurs » installées sur des téléphones mobiles. Les Far-Feuilles-Eu avaient un concept précis et lançaient deux grandes impressions 3D avant de partir en fin d’après-midi. Du côté de MUTED, après pas mal d’essais techniques autour du capteur, Simon désherbait le code source pour pouvoir servir un futur concept encore plutôt nébuleux.

Le jeudi matin, c’était assez sympathique de voir tout le monde revenir avec des trucs sous le bras. Katarina et sa groove box, Simon et son synthétiseur modulaire Boehringer Neutron, un autre avec une petite caisse de matériel, Stéphane avec des leds RGB…

Très rapidement, l’équipe MUTED enclenche sur une idée simple : que la plante prenne le contrôle sur un instrument de musique analogique. Et donc aussi pouvoir « jouer avec elle » en live. Techniquement ceci se fait en retransformant les données issues du capteur en signal électrique dans la fourchette 0-5V avec un convertisseur DAC. La plante devient ensuite, via le boîtier prototype, une entrée dans tout instrument de musique analogique compatible (tout synthétiseur analogique notamment).

Une jolie boîte est décorée et découpée, l’équipe est sereine et confiante. Le multimètre confirme la validité du concept : la plante deviendra le maître de l’instrument en influant sur un paramètre libre (delay, etc). Simon, connaisseur en musique électronique analogique, a le sourire.

Les Far-feuille-Eu l’ont joué collectif en se répartissant des tas de choses à faire. En effet le projet consiste à s’adresser à un autre sens que l’ouïe seule. Vu le temps imparti, après avoir considéré les 4 sens restants, ils ont choisi la vue.

Le prototype est un dôme argenté et ajouré, d’allure cellulaire, au socle en impression bois muni de réflecteurs. Sous le dôme, la plante, semblable à une forêt miniature. Des lumières aux couleurs programmables (led rgb), envoient sous le dôme et sur les parois du socle (également munies de réflecteurs) des couleurs dépendant exactement des impulsions électriques détectées dans la plante. Le tout, baigné de bruissements et de chants évoquant ceux des oiseaux traduisant l’activité électrique de la plante.

Un prototype du plus bel effet lors de la présentation en fin d’après-midi, quand on a éteint la lumière. De surcroît, l’installation était alimentée par un chargeur batterie solaire.

MUTED a démontré avec succès, et volume, les variations injectées par leur module dans le synthétiseur analogique. Cela en le branchant et a plusieurs endroits pour influer sur plusieurs paramétres, et avec une grande souplesse : le boitier se branche sur une plante, et une prise jack permet de le raccorder à tout instrument analogique.

Pas mal pour des personnes n’ayant pour la plupart jamais participé à un « hackathon » !

Un grand bravo à tous les participants, à Stéphane Godin pour avoir réussi à adapter le magnifique kit midisprout dans une version très frugale en composants, tout en permettant la reprise directe des messages audio par les applications mobiles de synthétiseurs !

Documentation :

La documentation pour refaire vous-même le système capable de faire chanter vos plantes avec une application de synthétiseur sur téléphone mobile (version de Stéphane Godin) est disponible ici.

Les prises de notes de l’excellente intervention de Laurent Leport sont disponibles ici.
Tous les fichiers des deux équipes (code + impressions 3D, découpes) sont ici.
Le diaporama présenté et intégrant le déroulé de la journée est disponible ici.

Nous avons besoin d’un peu de temps pour unifier tout cela et constituer la documentation globale, mais partageons tout de suite ce qui existe 😀

Le Climate Change Lab remercie tous les organisateurs et surtout les participants !
Merci et bravo à Jacques, katarina, Christian, Julien, Alexandre, Daniel, Simon, Alain, Véronique qui ont réussi à se libérer pour pleinement participer !

Pour finir, quelques ressources recommandées pour essayer vous-même la « sonification de biodata » :

Multiples ressources Labomedia

Midi + arduino

MIDI/notes

Midi packets logger

Sylvestre Orchestre, version de poche : venez faire chanter les plantes les 30 novembre et 2 décembre 2021 !

Nous avons durant l’été 2021, avec des fablabs de tous les départements bretons, proposé en réponse au premier appel à projets soutenu par la fondation Breizh Biodiv et instruit par la région Bretagne un projet original, : Sylvestre Orchestre.

Visuel créé par Sabine Zadrozynski

Objectif, utiliser la technologie non pas pour exploiter la nature et ses ressources, mais pour la faire aimer, en créant des installations transformant de l’activité biologique en musique, en esthétique, en émotion.

Voici le moment de passer à l’action ! Avec le Campus des Métiers Fougères-Vitré industrie et à l’invitation du superbe fablab de la Communauté de Communes de la Roche Aux Fées, La Fabrique, à environ 20km au sud de Rennes, nous organisons deux jours de hackathon gratuit et sympathique : « Sylvestre Orchestre version de poche », les 30 novembre et 2 décembre 2021 de 10h00 à 18h00.

Objectif : avec des capteurs très frugaux et simples, sans prétention scientifique, arriver à capter de la donnée sur un végétal, puis la transformer au format de musique électronique midi. Cela pour inventer en petits groupes de 4 à 5 personnes une installation libre, si possible esthétique et harmonieuse, capable de faire chanter une plante en pot.

Vous êtes sceptique ? Alors écoutez plutôt comment chante le cyclamen du superviseur technique de ce hackathon, le talentueux Stéphane Godin (co-concepteur notamment de la Braillerap SP). Non, non, il n’y a pas de trucage. La mélodie se structure ici pendant les 3 premières minutes grâce au code de Stéphane, puis se déploie étrangement…

Merci à Laurent LEPORT, de l’université de Rennes 1, qui va tenter l’aventure avec nous !

Si vous aussi vous voulez passer deux jours de découverte et d’exploration créative et sympathique, nous fournissons le café, le sourire, le matériel, les plantes, dans un fablab très bien outillé, celui situé 2 Rue Louis Amoureux, 35150 Janzé (au dessus de la Poste).

Le hackathon sera accompagné par Hugues Aubin, fondateur du Climate Change Lab, Stéphane Godin, mentor « TECH », Sabine Zadrozynski, mentor « DESIGN », Laurent Leport, Institut de Génétique, environnement et de protection des plantes à l’université de Rennes 1, mentor « BIO », Romane Pâquet mentor « MUSIQUE » sous l’égide d‘Antoine Tabet, fabmanager des lieux.

Totalement gratuit, mais jauge limitée à 20 personnes maximum et réservée aux premiers inscrits.

Pour s’inscrire, créez-vous ici gratuitement un compte sur le site de la Fabrique, puis activez-le et inscrivez-vous à l’événement.

Pour information les trains express régionaux et les cars Breizhgo assurent la liaison Rennes-Janzé et le fablab est à moins de 300 m de la gare. Le départ de Rennes peut se faire depuis la gare SNCF en train (ligne Rennes-Retiers) ou la gare routière (ligne 22).

Pass sanitaire obligatoire, accessible aux personnes à mobilité réduite (parking sur place et ascenseur). Gratuit sur inscription.

Bidouilleurs de son, musiciens, hackers, jardiniers bienvenus : tout le monde peut ramener des synthétiseurs, du matériel annexe improbable pour ajouter des éléments (son, volume, lumières…).

A vous de faire chanter les plantes !!

Souvenirs du Sommet Mondial Numérique de Namur 2021

Après notre participation à Octobermake (rencontre nationale des fablabs français) à Toulouse en octobre, nous nous sommes rendus en tant qu’intervenants officiels pour le Climate Change Lab au prestigieux sommet mondial numérique de l’Association Internationale des Maires Francophones à Namur et Bruxelles du 2 au 5 novembre.

Vu depuis l’hémicycle du parlement de Wallonie à Bruxelles

Ceci pour présenter, promouvoir le projet de Forge d’adaptations Nord-Sud (aux effets du changement climatique) devant les élus, représentants et partenaires de 240 territoires francophones !

Ce qui nous remplit de joie, c’est d’avoir pu faire partie de la première délégation, dans cette instance, de fablabs outillant du sens en francophonie et illustrant différentes facettes d’un autre numérique, fidèle aux Objectifs de Développement Durables.

H.Aubin Climate Change Lab – M.Agabayazon Reffao – M.de Winter Labsud/Rfflabs

Nous avons pu nous exprimer en tribune devant les élus, représentants et partenaires de 240 territoires francophones : un immense merci à l’Association Internationale des Maires Francophones !

Quelques précieuses minutes pour convaincre…

Ces émissaires du lieux du faire, rassemblés physiquement pour la première fois depuis la crise du cononavirus, sont Guyako Obin, du Babylab d’Abidjan, Charlie Dreano et Pauline Théophane de My Human Kit, Medard Agbayazon président du Réseau Francophone des Fablabs d’Afrique de l’Ouest, et Mentzo de Winter, président du Labsud Montpellier représentant le Réseau Français des Fablabs. Nous précisons avec fierté que ces deux derniers étaient avec votre serviteur invités au titre du projet lauréat de l’Appel à Communs de l’ADEME et porté par le Climate Change Lab, la Forge d’Adaptations Nord-Sud.

Nous avons été si bien reçus, fait de si chouettes rencontres (Francky Trichet, les retrouvailles avec Céline Colucci, les représentants de territoires tels que Djibouti, le Maroc, Madagascar…) ! Et bien-sûr partagé et échafaudé de nouvelles hypothèses en croisant les visions. Il nous faut du temps pour décanter, structurer, donner suite !

Belles retrouvailles avec Carlos Moreno – (la ville du quart d’heure).

Autre surprise : la venue d’un parrain du Climate Change Lab, qui parcourt la planète pour des métropoles recomposées aux spectres de l’humanisme et des contraintes écologiques : Carlos Moreno, le célèbre promoteur de la ville du quart d’heure, qui nous a soutenu, encouragé, motivé dans notre démarche.

Pour tout cela, un immense merci aux organisateurs et à la Wallonie : votre hospitalité et bienveillance sont formidables !

Bruxelles nous voilà !

By Trougnouf on Wiki Commons see license and credits .

Le projet de Forge d’adaptations Nord-Sud porté par le Climate Change Lab, depuis la Bretagne, est officiellement invité au Sommet Mondial Numérique de Association Internationale des Maires Francophones à Bruxelles et Namur la semaine prochaine, du 2 au 5 novembre 2021.

Nous y serons avec des réseaux et porteurs de projets frères venus du grand continent et de la France : Médard AGBAYAZON pour ReFFAO Mentzo de WINTER pour Réseau Français des Fablabs et Charlie Dreano pour MY HUMAN KIT. Au total, des réseaux représentant environ 250 fablabs francophones.

Au travers des actions et projets présentés : Makers Nord Sud – l’open santé – les actions des fablabs d’Afrique de l’Ouest dans les Objectifs de Développement Durable, les Humanlabs de My Human Kit, et « La forge d’adaptation Nord-Sud » (aux effets du changement climatique) nous essaierons de montrer une autre forme d’innovation autour des biens communs numériques pour « le monde d’après ».

Un immense remerciement à Laurent Jaboeuf et à Pierre BAILLET de l’AIMF pour cette prestigieuse invitation.

Nos objectifs au titre du Climate Change Lab :

Relier communs numériques, populations locales et territoires pour créer et partager les solutions et en favoriser les adaptations rapides, résilientes et locales, dans « la certitude de l’incertitude ».

S’appuyer sur l’intelligence collective et le partage pour relier ces espaces en coopération.

Sortir des fablabs (ou plutôt articuler) les méthodes de création et de transformation des communs numériques pour les rendre au maximum appropriables dans les territoires.

Des défis impossible à relever sans ces territoires et des appuis forts pour forger des « communs opérants ».

Si vous êtes à Bruxelles la semaine prochaine (entre le 2 et le 5 novembre 2021), n’hésitez-pas à nous contacter !

Contact(at)climatechangelab(dot)org

Radio, TV, on parle du Climate Change Lab et de Makers Nord-Sud

Radio, TV, on parle du Climate Change Lab et de Makers Nord-Sud

Après avoir contribué lors de la rencontre nationale des fablabs français, #Octobermake, à Toulouse, nous avons eu la chance de pouvoir être interviewés par Radio Activ sur le projet Makers Nord-Sud en très bonne compagnie (Ahmadou Diallo de la Africa Airbus Community et Sonia Scolan du Réseau Bretagne Solidaire).

Voici la rediffusion de ce son sympathique (merci Marcus) avec notre témoignage, en bord de route entre Toulouse et Rennes. Si vous ne connaissez pas ce projet, voici une bonne façon de le découvrir !

Puis samedi 23 octobre, MakeMe nous a invité à parler Makers, solidarités, et écologie dans l’événement techinn Vitré.

Un grand merci pour ces espaces de partage !

Le projet Makers Nord Sud valorisé pendant le Nouveau Sommet Afrique France !

Le projet Makers Nord Sud valorisé pendant le Nouveau Sommet Afrique France !

Mentzo De Winter (RFFlabs, Labsud) avec M.Franck Riester, Ministre délégué auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité, au Sommet Afrique france 2021 à Montpellier.

Mentzo de WINTER, président de LABSud et membre du collectif Makers Nord Sud a eu l’honneur de présenter nos actions au staff du ministre délégué auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité Franck Riester et à la vice présidente de Montpellier Méditerranée Métropole, Clare Hart.

Le Réseau Bretagne Solidaire et ses partenaires, Airbus Africa Community, le Réseau Français des Fablabs, le ReFFAO, LABSud Montpellier, MY HUMAN KIT et le Climate Change Lab visent à promouvoir un accès ouvert et libre aux outils de santé, la relocalisation de leur production dans les  pays du Sud et l’autonomisation des acteurs de santé.

Ce post est republié avec l’aimable autorisation du Réseau Bretagne Solidaire : merci Aline !

Rendez-vous le 15 septembre pour une spéciale SENFABLAB !

C’est un fablab, une commune de Dakar, le grand Yoff, un projet, et un porteur de projet : le Senfablab de Dakar de notre ami et fondateur Mouhamadou Ngom, désormais célèbre pour ses ateliers, prototypes, et ses actions de solidarités durant la crise du coronavirus.

Nous avons le plaisir de soutenir et de participer à un webinaire spécial SENFABLAB organisé par le Project Management Institute (chapîtres francophone et du Sénégal) à l’occasion des 60 ans de l’AUF.

Le Project Management Institute rassemble une communauté d’entraide de passionnés par les techniques de gestion et de développement de projet. Il compte 3700 membres francophones et plus de 200 000 dans le monde.  Encore une belle rencontre pour Makers Nord Sud 😀

Mercredi 15 septembre 2021 à 12h45-14h00 (CET) heure de Paris / 10h45-12h00 heure de Dakar.

Flyer-150921-PMI-AUF

Bloquez la date et inscrivez-vous, vous le le regretterez pas !
P.S. post de @hugobiwan repris à partir de Makersnordsud.org !

MERCI FAB16 ET FAB CITY SUMMIT !

Nous avons eu la chance d’organiser deux conférences dans le cadre de la rencontre mondiale des fablabs, Fab16 Montréal, et de sa partie consacrée au sommet des fab cities, le Fab City Summit. Bien évidemment, avec la complicité de nos partenaires dans le projet Makers Nord Sud, et de la Forge d’Adaptation Nord-Sud.


En attendant la mise en ligne des replays, nous partageons avec vous les diaporamas présentés lors de ces sessions.

Voici d’abord les supports présentés en français le 10 août dans la session « Augmenter la capacité des personnes à faire face aux effets du changement climatique« . Le premier présente le projet de Forge d’adaptations Nord-Sud, le deuxième propose très rapidement quelques réflexions sur la valeur ajoutée et la responsabilité des fablabs dans les territoires à l’heure du changement climatique.

Ci-dessous le diaporama présenté au titre du collectif Makers Nord Sud sur l’autre session consacrée à la santé ouverte, #openhealth dans la lanque de Shakespeare. Une conférence éclair de 20 minutes donnée le 14 août 2021 en anglais avec des participants de qualité dont notre ami Jon Schull fondateur de la communauté mondiale Enable. Sur le fond, si on peut partager des solutions de santé, pourquoi ne pas faire de même pour « la santé du monde » 😀

Quand on aime, on partage ! C’est chose faite !

Rendez-vous mardi 10 août 2021 !


Session francophone en visio dans le cadre de FABX,
rencontre mondiale des fablabs 2021.


Mardi 10 août 2021
11h30 heure de Paris – 10h30 heure de Cotonou
4h30 heure de Montreal : bienvenue !

https://tinyurl.com/p9y2z4jp

Avec Hugues Aubin, Climate Change Lab, Médard Agbayazon, président du Réseau Francophone des fablabs d’Afrique de l’Ouest, et Pierre Baillet, secrétaire permanent de l’Association Internationale des Maires Francophones.

Ouvert à tous et toutes : venez nombreux 😀