Souvenirs du Sommet Mondial Numérique de Namur 2021

Après notre participation à Octobermake (rencontre nationale des fablabs français) à Toulouse en octobre, nous nous sommes rendus en tant qu’intervenants officiels pour le Climate Change Lab au prestigieux sommet mondial numérique de l’Association Internationale des Maires Francophones à Namur et Bruxelles du 2 au 5 novembre.

Vu depuis l’hémicycle du parlement de Wallonie à Bruxelles

Ceci pour présenter, promouvoir le projet de Forge d’adaptations Nord-Sud (aux effets du changement climatique) devant les élus, représentants et partenaires de 240 territoires francophones !

Ce qui nous remplit de joie, c’est d’avoir pu faire partie de la première délégation, dans cette instance, de fablabs outillant du sens en francophonie et illustrant différentes facettes d’un autre numérique, fidèle aux Objectifs de Développement Durables.

H.Aubin Climate Change Lab – M.Agabayazon Reffao – M.de Winter Labsud/Rfflabs

Nous avons pu nous exprimer en tribune devant les élus, représentants et partenaires de 240 territoires francophones : un immense merci à l’Association Internationale des Maires Francophones !

Quelques précieuses minutes pour convaincre…

Ces émissaires du lieux du faire, rassemblés physiquement pour la première fois depuis la crise du cononavirus, sont Guyako Obin, du Babylab d’Abidjan, Charlie Dreano et Pauline Théophane de My Human Kit, Medard Agbayazon président du Réseau Francophone des Fablabs d’Afrique de l’Ouest, et Mentzo de Winter, président du Labsud Montpellier représentant le Réseau Français des Fablabs. Nous précisons avec fierté que ces deux derniers étaient avec votre serviteur invités au titre du projet lauréat de l’Appel à Communs de l’ADEME et porté par le Climate Change Lab, la Forge d’Adaptations Nord-Sud.

Nous avons été si bien reçus, fait de si chouettes rencontres (Francky Trichet, les retrouvailles avec Céline Colucci, les représentants de territoires tels que Djibouti, le Maroc, Madagascar…) ! Et bien-sûr partagé et échafaudé de nouvelles hypothèses en croisant les visions. Il nous faut du temps pour décanter, structurer, donner suite !

Belles retrouvailles avec Carlos Moreno – (la ville du quart d’heure).

Autre surprise : la venue d’un parrain du Climate Change Lab, qui parcourt la planète pour des métropoles recomposées aux spectres de l’humanisme et des contraintes écologiques : Carlos Moreno, le célèbre promoteur de la ville du quart d’heure, qui nous a soutenu, encouragé, motivé dans notre démarche.

Pour tout cela, un immense merci aux organisateurs et à la Wallonie : votre hospitalité et bienveillance sont formidables !

Publié par Hugobiwan

Real/virtual - Existing/being.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :